National

La base de données cartographique des actions régionales de santé OSCARS (Observation et suivi cartographique des actions régionales de santé) comporte plusieurs modules :

  • Un module généraliste adopté par certaines régions à la demande des ARS : Grand-Est, Normandie, Bretagne, Pays de la Loire, Nouvelle-Aquitaine, Occitanie, Auvergne, Provence Alpes-Côte d'Azur, Océan indien, Guadeloupe, Martinique.
  • Un module Moi(s) sans tabac adopté par toutes les régions à la demande de Santé publique France.
  • Un module Service sanitaire adopté par toutes les régions à la demande de Santé publique France.
  • Un module Education thérapeutique du patient adopté par 3 régions à la demande des ARS : Occitanie, Nouvelle-Aquitaine et Provence-Alpes-Côte d'Azur.
  • Un module Santé-travail adopté par la Direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DREETS) en Provence Alpes-Côte d’Azur.

Dernières actions saisies

Pays de la Loire

Moi et mon diabète

* Inclusion des patients * Diagnostic éducatif * Déroulement du programme * Suivi après les séances * Coordination * Ethique, confidentialité et déontologie - Recueil du consentement du patient - Notice d'information remise au patient - Charte de confidentialité signée par les membres de l'équipe


Occitanie

Participation des 3 réseaux territoriaux aux missions de la structure d’expertise régionale obésité (SERO) en Occitanie

* Mise en œuvre du programme - A. Mission Déploiement - 1. Département du Gard : La 1ère réunion du groupe de travail « accompagnement » a eu lieu le 19-04-21, il est animé par Dr Claire JEANDEL, médecin coordinateur sur la partie Est de la SEROO. Ce groupe s’est également réuni le 07/06 et le 13/09 pour définir ses objectifs et finaliser ses outils de communication (diaporamas de présentation des rôles et missions, de l’appui au 1er recours, de promotion des formations SEROO, et des programmes ETP en OI). Par ailleurs, la SERO n’a pas encore défini de parcours de santé à déployer au niveau de la région dans la mesure où ces travaux sont engagés au niveau national et pour lesquels il n’y a pas encore de publications. Dans le cadre de cette mission, la coordinatrice a participé dans un 1er temps à la mise à jour et au recueil d’informations concernant les MSP et CPTS présentes sur le département du Gard. 30 MSP ont été identifiées sur le territoire du Gard ; 27 en fonctionnement et 3 en projet. Sur les 27 MSP en activité, 6 sont dans ou près du bassin alésien et sont donc en partenariat avec le ROIBAL ou l’association Reseda, pour des actions de prévention ou de prise en charge de l’Obésité Infantile. 12 CPTS ont été repérées dont 1 seule est en fonctionnement et se trouve sur le territoire du bassin alésien. Cette CPTS est déjà en lien avec le ROIBAL via ses 3 MSP. A partir d’une grille d’entretien élaborée par le groupe de travail, la coordinatrice du ROIBAL a pris contact puis rencontré 9 MSP, sur les 21 hors bassin alésien, en présentiel et/ou visioconférence. Des projets dans le cadre de missions de santé publique sont en cours d’élaboration avec les MSP de St Laurent d’Aigouze et Madeleine Bres de Bouillargues. 5 MSP ont mis en place un parcours de soins : - en partenariat avec la MSA à la MSP de Vauvert, - en partenariat avec un réseau type REPPOP à la MSP de Goudargues, - dans le cadre de protocoles pluriprofessionnels à Calvisson, Vergèze et Remoulins. A St Quentin la Poterie, le médecin généraliste porteur du projet de MSP est très intéressé par la problématique de l’obésité pédiatrique et envisage de mettre en place un parcours de la prévention à la prise en charge. - 2. Département de Lozère : En 2020, un travail de partenariat avec la MSA Languedoc, des MSP de Lozère et le ROIBAL a été mis à la réflexion. Le projet sera porté par la SERO Occitanie dans le cadre de ses missions de déploiement régional. La MSA Languedoc propose à ses adhérents MSA (adulte et enfant) en situation de surpoids un forfait de consultations effectuées par des diététiciens et psychologues installés en MSP. L’idée était de compléter l’offre de soins proposée par la MSA, au reste de la population du département en proposant une prise en charge pour les enfants « non-MSA » (c’est-à-dire dépendant du régime général) via les financements du ROIBAL et pour les adultes « non-MSA » via les financements propres aux MSP (missions de santé publiques, protocoles pluriprofessionnels). Le 1er semestre a consisté en l’écriture du projet et le repérage des structures d’exercice coordonné (ESP, MSP et CPTS) présentes sur le département. Dans un 1er temps, le projet a été présenté aux acteurs impliqués pour avoir leur validation et en faire la demande auprès de l’ARS lors de la demande de budget 2021 : - 21/01 : présidence de l’association Reseda porteuse du ROIBAL, - 25/01 : Conseil d’Administration de la SEROO, - 02/03 : Délégation Départementale de Lozère de l’ARS, - 16/03 : Dr Darets du Pôle Prévention et promotion de la Santé de la DSP de l’ARS Occitanie. Puis dans un 2ème temps, le projet a été présenté aux partenaires envisagés, afin de recueillir d’une part leurs observations en lien avec leur connaissance du territoire et ainsi affiner l’écriture du projet et d’autre part leur niveau d’implication éventuel. RV/échanges effectués par la coordinatrice du ROIBAL : - 25/01 : Mme Planchon, diététicienne du SSRP Antrenas à Marvéjols, - 24/03 : Dr Brun-Banderra, Médecin généraliste secrétaire de la FORMS - 07/04 : M. Boulet, infirmier conseiller technique du service de santé scolaire de la DSDEN 48 - 07/04 : Service Prévention Santé du CD de Lozère La référente Gard-Lozère de la MSA a été chargée de contacter la coordinatrice du Contrat Local de Santé du Haut Allier et ses interlocuteurs de la Caisse Commune de Sécurité Sociale. La coordinatrice de la SEROO Est a contacté le directeur du SSRP Antrenas. Le projet finalisé a été envoyé à l’ARS le 26/04 et la réponse positive à sa mise en œuvre est arrivée le 02/07. Entre temps, des liens ont continué à se nouer notamment avec la MSP du Collet de Dèze (déjà en partenariat avec le ROIBAL car située sur le bassin alésien) pour la recherche d’un nouveau diététicien, et la MSP de St Etienne Vallée Française dont un projet autour de l’obésité infantile était en train d’émerger avec la nécessité de recruter un diététicien. Le projet de prise en charge de l’obésité infantile en Lozère a ainsi pu leur être présenté. Afin de lancer la dynamique et d’informer l’ensemble des acteurs concernés par l’obésité pédiatrique en Lozère, une rencontre a été programmée en visioconférence le 15/10. Pour cela, plusieurs réunions ont été effectuées en amont pour préparer cette rencontre en termes de contenu et d’invitations : entre la coordinatrice du ROIBAL et la référente MSA (27/07 et 04/10) puis avec la coordination de la SEROO Est (14/09 et 06/10) puis avec la DD 48 de l’ARS (27/09). A la rencontre du 15/10, étaient présents, outre le directeur de la DD 48 et les 2 référentes du 1er Recours et du Pôle Prévention Promotion de la santé : des professionnels et/ou coordinateurs de 3 MSP et d’1 ESP, la coordinatrice de la CPTS Les Sources de l’Allier, la coordinatrice du CLS Haut-Allier, le directeur et la diététicienne du SSR pédiatrique Antrenas, 2 diététiciens adhérents du ROIBAL, la chargée de mission 48 de la FORMS, un médecin de PMI du CD 48, le responsable du secteur Offre de services de la CCSS. Suite à cette rencontre, en fonction des intérêts suscités et des dynamiques en place, il a été priorisé de recontacter la CPTS les Sources de l’Allier, l’ESP de Mende et la MSP de Langogne dans un 1er temps et les MSP de Florac, St Chély d’Apcher et St Etienne Vallée Française dans un 2ème temps. La coordinatrice a été en charge de l’ESP et des MSP. Après une reprise de contact le 15/11, une rencontre en visioconférence a été fixée le 22/11 avec l’ESP de Mende et le 10/12 avec la MSP de Langogne et la CPTS Les Sources de l’Allier. L’ESP de Mende souhaite mettre en place une prise en charge de l’obésité infantile pour sa patientèle. Un protocole de soins avait déjà été écrit et proposé à l’ARS. Une rencontre en présentiel, le 15/12 à Mende, a été programmée pour : - Estimer le nombre de patients éventuels pour 2022 - Adapter le protocole écrit par l'ESP aux possibilités de financements du ROIBAL - Partager les outils du ROIBAL : fiche de liaison, bilans médicaux - Elaborer le parcours de soins de l’ESP en adéquation avec le fonctionnement du ROIBAL - Constituer une équipe de prise en charge Les membres de l’ESP recontacteront la coordinatrice du ROIBAL début 2022. La MSP de Langogne a conventionné avec la MSA pour le forfait « Obésité » pour les assurés MSA. Mais ce forfait est peu utilisé car les médecins dépistent peu. Dans le domaine de la prévention de l’obésité, des ateliers sont aussi en cours d’élaboration avec la MSA. Suite à la rencontre du 10/12, les professionnelles de la MSP actent de réfléchir à l’élaboration d’un protocole de soins et à un parcours Obésité pédiatrique et elles envisagent de se former avec la SEROO. Une prochaine rencontre est prévue le 27/01/2022. Parallèlement, la MSP de St Etienne Vallée Française a été recontactée le 07/12 par la coordinatrice du ROIBAL ainsi que celle de St Chély d’Apcher le 22/12. Le projet de prise en charge de l’obésité infantile est toujours d’actualité à la MSP de St EVF. La coordinatrice du ROIBAL est invitée le 21/02/2022 au cours d’une RCP afin que soit présentée la diététicienne adhérente du ROIBAL qui interviendrait sur la MSP et que le projet soit rediscuté et affiné. A St Chély d’Apcher, la diététicienne de la MSP prend en charge les patients qui lui sont orientés par les médecins via les protocoles pluriprofessionnels de la MSP. Également, une mission de santé publique a permis la mise en place d’ateliers de prévention en milieu scolaire. Le frein au développement d’un partenariat entre le ROIBAL et ces 2 MSP dans le cadre de ce projet de prise en charge de l’obésité infantile, est l’absence d’un psychologue, non seulement au sein des équipes des 2 MSP mais également sur leur territoire respectif. - B. Recueils besoins PTA Suite à la constitution de la SEROO et en amont de la mise en place des groupes de travail avec les membres du CA, des missions ont été attribuées et réparties parmi les coordinateurs des réseaux territoriaux. Ainsi, la coordinatrice du ROIBAL a été chargée de participer à un diagnostic recueillant les besoins et demandes en Obésité Infantile auprès des Plateformes Territoriales d’Appui d’Occitanie, en sachant qu’il existe 9 PTA dans les départements : 11,12, 31, 32, 34, 46, 65, 66, 82. Une grille d’entretien a été élaborée et les PTA ont été contactées. Fin 2020, il manquait les entretiens des PTA 32, 65 et 82. Depuis ces PTA ont été recontactées et la grille d’entretien a été complétée (Cf. Annexe 8). La synthèse de ce recueil est dans le tableau ci-dessous. Elle montre que l’obésité infantile n’est pas repérée comme étant une problématique dans les diagnostics des PTA ou si elle est repérée comme telle, elle est non explorée car elle n’est pas considérée comme une priorité. Les problématiques les plus redondantes sont la santé mentale, les personnes âgées, la précarité et l’isolement. L’obésité, lorsqu’elle est présente, est plus souvent un facteur de complexité lié à ces autres problématiques notamment la précarité, d’autant plus si se surajoute un isolement. Seules pour les PTA du Gers (32) et des Pyrénées orientales (66), l’obésité pédiatrique est repérée et reconnue comme une problématique où il est nécessaire de mettre en place un parcours. C’est également dans le cadre de cette mission que la coordinatrice du ROIBAL a participé à 2 réunions du groupe de travail « Méthodologie de parcours » animé par la fédération des réseaux Résoccitanie : - le 15/01 : Etat des lieux des parcours thématiques existants ou en cours de construction. - le 12/02 : Présentation de 2 méthodologies de parcours - C. Mission Harmonisation des Outils La coordinatrice du ROIBAL a participé le 05/05 à une réunion organisée par le groupe Ressources à propos de la banque d’outils nationale BANCO, plateforme de référencement national des ressources existantes en termes d’outils de formation, de prévention et de prise en charge en Obésité infantile. Également à la demande du groupe Ressources, qui effectue un recensement des outils d’inclusion, de suivi et de gestion du parcours, la coordinatrice a transmis 10 documents : - Les 3 protocoles de soins du ROIBAL sous prescription médicale - Le Bilan médical d’inclusion dans le réseau et sa fiche de liaison - Les fiches de liaison paramédicale de consultation diététique, d’orientation de suivi psychologique, paramédicale de consultation psychologique et de consultation pluridisciplinaire de bilan - Les fichiers Excel de suivi des inclusions, des dossiers patients et de suivis des protocoles de soins - D. Mission formation Le groupe de travail Formation de la SEROO s’est réuni à compter du mois d’avril 2021. La coordinatrice a participé aux 5 réunions : - Inventaire de l’existant en Occitanie - Actions à mener en 2021 : recensement des besoins et des attentes des acteurs du dépistage : PMI et Santé scolaire La coordinatrice a participé à l’élaboration de 2 questionnaires : - Pratiques des PMI dans la prévention, le dépistage et l’orientation des enfants en surpoids. - Place de la santé scolaire dans la prévention, le dépistage, l’orientation et la prise en charge des jeunes en surpoids. Elle a participé à tester ces 2 questionnaires auprès de partenaires de la PMI et de la Santé scolaire sur le territoire du bassin Alésien afin de pouvoir réajuster les questions et mieux cibler les objectifs du groupe. Le groupe a choisi d’agir dans un 1er temps en direction des PMI des 13 départements. La coordinatrice a alors activé ses contacts PMI sur le territoire notamment la directrice de la PMI du Gard, les 2 chefs de service de PMI du secteur du bassin alésien ainsi que les médecins de PMI, afin de les prévenir de ce travail en cours mené par la SEROO et de l’envoi imminent d’un questionnaire à diffuser auprès des agents de PMI. Le questionnaire a été envoyé le 07/09/2021. Les réponses ont été recueillies sur un bref délai et les premières données ont été analysées fin septembre. Au 31/12, un document de synthèse est en cours d’élaboration par le groupe. Par ailleurs, le groupe a validé le diaporama de présentation de l’offre de formation de la SEROO, document utilisé entre autres par la coordinatrice du ROIBAL dans le cadre de sa mission déploiement dans le Gard et la Lozère du Parcours Obésité Infantile. En parallèle, il a été demandé à la coordinatrice du ROIBAL au même titre que la coordinatrice du réseau Manger Bouger 11, d’être diététicienne experte dans la formation de la SEROO dans le cadre de leur 0.1ETP dédié à la mission régionale Formation. Ainsi afin de prendre connaissance du contenu et de l’animation de cette formation, la coordinatrice a participé en tant qu’observatrice à la formation dispensée par l’équipe de la SEROO Ouest en partenariat avec MG Forms : - Soirée de formation en visio : Obésité pédiatrique « Dépistage et repérage précoce » - 3 journées en présentiel à Narbonne : Surpoids et obésité de l’enfant « Dépistage et prise en charge coordonnée sur un territoire » A l’issue de chaque temps de formation, la coordinatrice a fait part de ses remarques et observations auprès de l’équipe organisatrice mais aussi auprès de la coordination Est en prévision des prochaines sessions de formation par l’équipe SEROO Est. La coordinatrice a rejoint ce groupe de travail pour également participer à la réflexion concernant les contenus de formation. Il semble nécessaire de transmettre aux professionnels de nouvelles notions sur la prise en charge de l’obésité : les sensations alimentaires et la restriction cognitive, les émotions et la notion de réconfort sensoriel, l’estime de soi et l’acceptation corporelle. - E. Gouvernance SEROO Ces missions ne font pas l’objet du contrat de prestation de services mais sont pourtant indispensables et marquent l’engagement de l’association Reseda et du ROIBAL auprès de la SERO Occitanie. La coordinatrice est membre du Conseil d’administration. Par conséquent, elle a participé en visioconférence aux 3 CA et en présentiel à l’assemblée générale du 20 septembre ainsi que la co-présidente de Reseda. Par ailleurs, la coordinatrice du ROIBAL a participé à 5 réunions de coordination de la SEROO Est avec les autres réseaux : - Suivi du bilan SEROO/Réseaux 2020 - Evolution de la convention SEROO/Réseaux et des missions 2020 - Définitions et suivi des missions 2021 : comment intégrer les missions régionales des réseaux dans l’activité de la SEROO en cours de construction. - Suivi du COM multipartite 2021 avec l’ARS et de la fiche action SEROO des bilans d’activité des réseaux


Occitanie

Coordination du réseau / Evaluation / Fonctionnement - Croque Santé COMERBI

* Mise en œuvre du programme - Croque santé est le nom du service COMERBI qui organise la prise en soins coordonnée de l’obésité infantile, l’équipe de coordination Croque Santé est constituée par : -- Une secrétaire -- Un médecin -- Une diététicienne coordinatrice - L’équipe gère l’animation territoriale de la prise en soins et co-anime le réseau VIF-Croque santé qui mutualise les moyens des partenaires pour articuler : -- La prévention primaire (programme Vif) -- Le dépistage scolaire (programme VIF) -- La prise en soins (Croque Santé) - Le médecin croque santé s’occupe : -- De l’implication des professionnels de santé -- Des relations avec les professionnels de santé et notamment les médecins --- de l’organisation des échanges d’informations --- des parcours des informations nominatives et anonymes --- de la coordination médicale et la coordination opérationnelle --- de l’analyse statistique des résultats --- du rapport d’activité --- des demandes de financements --- des relations et réunions avec les partenaires -- Du recrutement des partenaires en fonction des besoins et des opportunités --- du protocole de prise en soins --- du parcours des patients dans la prise en soins -- Des présentations des activités du réseau lors des manifestations d’informations et de sensibilisation des professionnels --- de l’animation des comités techniques -- De la sensibilisation des professionnels notamment lors de diverses activités et réunions du COMERBI. - Le médecin croque santé participe : -- Aux relations avec les familles en cas de problème seulement - La secrétaire croque santé s’occupe : -- des relations avec les familles et les médecins -- des relances téléphoniques -- du suivi des rendez-vous de diététique et de psychologie -- du suivi des inclusions -- du maintien à jour des fichiers de données -- de la comptabilité -- du rapport d’activité -- des bilans comptables - La secrétaire croque santé participe : -- aux comités techniques -- à la commission accès aux soins (Multipartites) -- aux demandes de financement - La diététicienne croque santé participe : -- aux comités techniques -- aux présentations des activités du réseau dans les actions de sensibilisation des professionnels et du grand public. -- aux relations avec les partenaires -- Les ressources d’activité de la diététicienne sont en très grande majorité occupées par les consultations de suivi diététique des patients