Santé précarité et violences conjugales

Provence-Alpes-Côte d’Azur

2018

Action chaînée avec : Précarité et Santé - 2017

Porteur de l'action : Atelier des Ormeaux, Association

Président : Christiane LECOCQ

6 rue d’Aubette, 04100 Manosque

04 92 87 05 07

administratif@lesormeaux.org

http://www.atelierdesormeaux.org

Thème
Conduites addictives, Cancers, Sexualité (contraception, IVG), Santé mentale, VIH-Sida IST, Hépatites (VHB - VHC), Précarité, Violence (dont mutilations sexuelles), Maladies infectieuses (autres), Compétences psychosociales

Programmes
    Programme PRAPS : Programme Régional d'Accès à la Prévention et aux Soins
  • Objectif 4 : Favoriser l'accessibilité
  • Objectif 5 : Agir avec et pour les populations démunies

Contexte
L'action cible une population précaire qui rencontre diverses difficultés à se soigner correctement, plus de la moitié sont des SDF qui ont besoin de soins d’urgence et ont bien souvent perdus leurs papiers, carte vitale, pas renouvelé la CMU-C, aucun revenus, etc… Ils sont las des démarches administratives, ce qui demande aux professionnels d’avoir une approche empathique pour les amener à se soigner et s’inscrire dans une démarche de soins, pluridisciplinaire afin de faciliter la prise en charge et rendre plus visible les différents dispositifs.
L’équipe du SAO/Accueil de jour a pu mesurer l’impact positif de la présence des infirmiers (EMPP) tant dans l’accueil des publics que sur leurs pratiques professionnelles.

L’Atelier des Ormeaux assure depuis 1999, l’accueil, l’hébergement et l’accompagnement des femmes en butte aux violences conjugales et/ou familiales. Il gère 7 appartements pour les y recevoir dont 2 en hébergement d’urgence. La structure d’hébergement s’appelle Oustaou.
Ces femmes sont adressées par les services sociaux (CMS, CCAS, CIDFF ou le 115…).
Dans les violences conjugales, les violences physiques sont toujours associées à des violences psychologiques. Les événements liés aux violences conjugales ont généré un sentiment de honte, de culpabilité, une perte de repères, rendant difficile la possibilité de se raconter, de se reconstruire.
La femme victime se réfugie souvent dans le silence et l’isolement, pouvant amener à des conduites suicidaires. L’isolement peut conduire aussi à ne plus prendre en compte les besoins et l’éducation de leurs enfants, eux-mêmes « victimes » car souvent témoins des violences.

Objectif de l'action
* Objectifs PRAPS
- Objectif général 4.1 : Favoriser l'accessibilité à l'information
4.1.1. Favoriser l’accessibilité à l’accès aux droits
- Objectif général 4.2 : Favoriser l'accessibilité à l'effectivité des droits et à l'offre de soins
4.2.3. Veiller à l’accessibilité réelle et à la continuité des soins
4.2.3.2. Améliorer la prise en charge ambulatoire et hospitalière dans le cadre du parcours de soins
4.2.3.4. Favoriser le travail en réseau santé précarité
- Objectif général 5 : Agir avec et pour les populations démunies
5.1. Soutenir et favoriser les actions d’accompagnement des publics en précarité
5.1.1. Promouvoir l’accompagnement en santé, levier majeur pour l’insertion, permettant en co-construction avec l’usager, de faire émerger ses besoins de santé et d’améliorer cette dernière
5.1.2. Soutenir les actions de médiation en santé publique (ex. médiation culturelle)
5.4. Développer les compétences psychosociales des publics concernés
5.6. Développer des actions de réduction des risques des produits psycho actifs

* Objectifs généraux
- Favoriser l'accès aux droits et aux soins des publics en grande précarité et assurer une prise en charge pluridisciplinaire en coordination avec les structures et/ou professionnels du champ du social et du champ du médical
- Travailler autour de la problématique de la violence conjugale

* Objectifs opérationnels
- Mobiliser et rendre accessible les dispositifs de santé : prévention, droits et soins
- Articuler le sanitaire et le sociale afin d'assurer une réponse globale à la personne démunie
- Développer la prévention et la prise en charge de la souffrance médico-psychosociale et troubles psychiques
- Améliorer la prise en charge de la souffrance psychique, restaurer les compétences psychosociales et l'estime de soi des femmes victimes de violences
- Développer des actions de développement des compétences psychosociales

Description
* Accès aux droits
- Accueil du public, entretien individualisé et orientation vers les structures de droit commun
- Information des bénéficiaires sur leurs droits à l’ACS, AME, et PUMA sur leurs lieux de vie ou de consultation, incitation à déclarer un médecin traitant
- Présence d’un écrivain public arabophone /traducteur pour les personnes issues de l’immigration
- Mise en place d’ateliers santé

* Travail en réseau santé précarité
- Coordination du réseau multi-partenarial hebdomadaire pour optimiser une meilleure prise en charge des individus et permettre une visibilité des dispositifs existants : présence de la PASS, de l'assistante sociale de l'hôpital, de l’équipe mobile prévention précarité, du médecin psychiatre du CMP, des partenaires du bassin manosquin

* Prise en charge ambulatoire et hospitalière
- Permanence de l’équipe mobile prévention précarité une fois par semaine
- Accompagnements pour les démarches d'accès aux soins
- Accompagnement des personnes en souffrance psychique auprès des professionnels et/ou structures spécifiques

* Mise en place d’ateliers de valorisation des compétences des personnes, pour leur redonner une estime de soi, redonner confiance
- Petit déjeuner le vendredi matin
- Sortie pédestre tous les 15 jours dans les sentiers autour de Manosque
- Mise en place de temps collectifs en lien avec le Groupe d’Entraide Mutuelle (GEM) : ateliers d’esthétique, ateliers de cuisine, sorties, atelier mosaïque ...

* Prise en charge de la souffrance psychique des femmes victimes de violences
- Organisation de sorties culturelles afin de développer l’autonomie des femmes et de les rendre actrices de leur devenir
- Mise en place d’atelier d’esthétisme afin de réconcilier ces femmes avec leur image corporelle et de leur permettre de prendre soins d’elles
- Organisation d'ateliers cuisine et partage du repas
- Mise en place d’un entretien individuel avec la psychologue lors de l’entrée en hébergement
- Mise en place de groupes de paroles animés par une psychologue clinicienne (La violence / le traumatisme lié à la violence, l'honnêteté / la confiance, le mariage, la relation affective, le positionnement de la femme, la religion / la culture, l'impact de la religion, les effets de la culture, la place de la femme dans la société

* Partenariat avec l’équipe du CAARUD concernant la prise de risques chez les usagers de produits psychoactifs
- Travail de collaboration avec le CSAPA le lundi matin en réunion de réseau
- Rencontres pour des situations précises

Partenaire d'action
CCAS de la mairie de Manosque et des communes environnantes, CMS, CPAM, CARSAT SE, MSA, CAF, Réseau Santé précarité, CAP et ASV de Manosque, Accueil santé 04, CODES du 04, ANPAA / ELSA, CREOPS, ADOMA, Resto du cœur, Parenthèse, Carrud, CIDF, Hôpital de Manosque avec la PASS, Clinique J-Giono, médecins traitants, services de soins à domicile, Coomaid/CLIC, Pôle emploi, Agefiph, Mission Locale, CHRS Porte Accueil, Planning familial, Groupe d’Entraide Mutuelle, CMP

Année de début de réalisation
2018

Année de fin de réalisation
2018

Durée
12 mois

Fréquence
Suivie

Public
Nourrissons (0-2 ans), Enfants (2-5 ans), Enfants (6-9 ans), Préadolescents (10-12 ans), Adolescents (13-18 ans), Jeunes 16-25 ans (insertion professionnelle), Adultes 18-55 ans, Personnes de plus de 55 ans, Femmes enceintes, Personnes détenues ou sous main de justice, Personnes sans domicile fixe, Personnes en difficulté socio-économique, Femme

Nombre de personnes concernées
200 personnes (prévisionnel)

Type d'action
Communication, information, sensibilisation, Coordination locale, Travail en réseau, Consultation ou accueil individualisé de prévention, Prise en charge médicale, Accueil, écoute, orientation

Communication et valorisation de l'action
Présentation en interne, dans les groupes cibles, auprès de services spécialisés/organisations et des institutions partenaires, site internet

Financeur
  • ARS : 15 000 € €
  • Fonds propres : 1 731 € €
  • Politique de la ville : 10 353 € €

Evaluation de l'action
* Indicateurs quantitatifs
- Nombre de personnes accueillies et bénéficiant de l’action
- Nombres d'entretiens individuels
- Nombre d'orientations
- Nombre de dossiers traités (ouverture, maintien de droits)
- Nombre de dossiers traités (accès à la santé)
- Nombre d'accompagnement physique de personne auprès de structures et/ou professionnels de la santé pour les soins d'urgence
- Nombre d'accompagnement physique de personne auprès de structures et/ou professionnels médico-sociaux
- Nombre d'orientations vers des dispositifs d'état
- Nombre de traductions par l'écrivain public/interprète
- Nombre de permanences par les infirmiers EMPP
- Nombre de personnes accompagnées dans l'accès aux soins psychiatriques et/ou dirigées vers les structures adéquates
- Nombre de réunions, de rencontres, de régulations avec les partenaires
- Nombre de déclarations de médecin traitant
- Nombre d'ateliers de développement des compétences psychosociales
- Nombre de participants
- Nombre de femmes victimes de violences reçues

* Indicateurs qualitatifs
- Satisfaction des bénéficiaires

Secteur d'activité
Centre communal d’action sociale, Centre de soins, établissement de santé, CSAPA – CAARUD , Etablissement et service médico-sociaux pour personnes en difficultés spécifiques, Local d’association

Lieu d'intervention
Lieu d'hébergement Oustaou, SAO/Accueil de jour de l'Atelier des Ormeaux, CAP, Accueil Santé 04, Hôpital et clinique de Manosque, CHRS Porte-Accueil, CMS, CCAS, ANPAA/ELSA, CSAPA, Planning familial, CPAM, CARSAT, MSA, CoDES 04, GEM

Niveau géographique
Communal

Commune
Manosque

Plan national
VIOLENCES - Plan violences et santé, VIOLENCE - 4e plan interministériel de prévention et de lutte contre les violences faites aux femmes (2014-2016)

Action(s) lolf
PSS 12. Accès à la santé et éducation à la santé, PSS 12.2 Santé des populations en difficulté

Catégorisation
A1
Développement d'offres de promotion de la santé
A2
Représentation d'intérêts, collaboration entre organisations
A3
Mobilisation sociale
A4
Développement de compétences personnelles
B1
Offres en matière de promotion de la santé
B2
Stratégies de promotion de la santé dans la politique et les institutions
B3
Potentiel social et engagement favorables à la santé
B4
Compétences individuelles favorables à la santé
C1
Environnement physique favorable à la santé
C2
Environnement social favorable à la santé
C3
Ressources personnelles et types de comportement favorables à la santé
D
Augmentation de l'espérance de vie en bonne santé - Amélioration de la qualité de vie - Diminution de la morbidité et de la mortalité (liée à des facteurs de risque)

Observation
Cette fiche OSCARS regroupe les actions "Accompagner et valoriser les femmes victimes de violences" et "Précarité et Santé" financées sous un unique dossier de subvention ARS (15 000 € pour les 2 actions).