Savoir Seniors Santé - 3. Gestion des situations difficiles pour les professionnels de l’aide à domicile

2012

Action chaînée avec : Savoir Seniors Santé - 3. Gestion des situations difficiles pour les professionnels de l’aide à domicile - 2011

Porteur de l'action : Caisse d'Assurance Retraite et de la Santé Au Travail du Sud-Est (CARSAT-Sud Est), Assurance Maladie

Président : Aline MOULIN

35 rue George, Marseille

08 21 10 13 13

http://www.carsat-sudest.fr

Thème
Santé au travail, Santé mentale, Vieillissement

Programmes
    Programme PRST : Plan Régional Santé au Travail 2010-2014
  • Objectif Axe 2 : Poursuivre une politique active de prévention des risques professionnels

Contexte
Le personnel de l’aide à domicile intervient auprès de personnes âgées, parfois malades ou handicapées.
Son rôle dans la relation d’aide à la personne âgée, est de l’accompagner dans le respect de son autonomie ou pour l’aider à la rétablir.
Cela passe par l’écoute de la personne et un accompagnement dans l’évolution de ses comportements et de ses choix.
Beaucoup de seniors à domicile souffrent de l’isolement, ce qui génère chez eux du stress et de l’anxiété. Ces personnes peuvent ainsi présenter une instabilité de l’humeur, parfois une certaine agressivité, autant de paramètres que les intervenantes doivent gérer, en plus des missions qu’elles effectuent au domicile.

De plus, elles enchaînent de nombreuses interventions au cour d’une journée, et de ce fait, ont un emploi du temps très serré qui peut nuire à l’ambiance de travail.
Ceci a pour conséquence qu’elles doivent faire face au stress du facteur temps mais aussi moduler leurs interventions en fonction des bénéficiaires, de leur problématique ou de leur personnalité.
Parfois se tissent entre l’intervenante et le bénéficiaire des liens très proches, voire des liens affectifs, situation qui devient difficile à gérer pour l’intervenante si le bénéficiaire décède.
Les conditions de travail des aides à domicile deviennent insatisfaisantes et génèrent donc de nombreux facteurs de stress. Cela peut entraîner une incompréhension dans le dialogue : Il serait utile qu’elles apprennent à y faire face tant pour elles-mêmes que pour éviter de communiquer leur propre stress aux bénéficiaires.

De ce fait, le métier d’aide à domicile est devenu un métier difficile mais aussi plus riche et plus passionnant : avec l’arrivée de situations de plus en plus complexes, la relation avec la personne aidée est plus que jamais au cœur du métier d’aide à domicile.

Dans ce cadre, la formation continue constitue un véritable soutien pour les intervenants. Elle augmente leur savoir, savoir-être et savoir-faire en leur permettant de s’adapter à l’évolution des besoins des personnes âgées.

La faisabilité du Parcours de professionnalisation « Savoir Seniors Santé », Module : « Gérer le stress et les situations difficiles des professionnelles de l’aide à domicile» a donc été réfléchie à partir des besoins/attentes des professionnels. Nous en avons tenu compte pour concevoir ce programme de santé publique.

Objectif de l'action
* Objectifs généraux
- Permettre aux intervenantes de mobiliser de nouvelles capacités et de nouveaux comportements facilitant l’exercice de leur profession et améliorant la qualité de leurs conditions de travail
- Mobiliser les intervenantes autour de valeurs partagées et personnelles, allant dans leur recherche de mieux-être et du respect des bénéficiaires, tout en leur apprenant à préserver leur propre équilibre

* Objectifs opérationnels
- Permettre aux personnes d'acquérir les capacités suivantes :
. Déterminer et valoriser les qualités professionnelles, travailler sur les ressources personnelles des professionnels de l’aide à domicile, et faire émerger les potentialités de chacun
. Prendre en compte et canaliser ses réactions dans un rapport conflictuel
. Identifier les processus affectifs et les mécanismes de défense chez soi et l’autre
. Développer la motivation de changement des comportements, en s’appuyant sur les qualités et ressources, et avec le soutien du groupe et de l’animatrice
. Renforcer les valeurs communes et les liens entre les intervenantes à domicile de l’association
. Être en capacité de sortir de l’isolement qui est propre au métier d’aidant à domicile
. Donner du sens aux expériences de vie
. Adapter son attitude et son comportement aux situations difficiles
. Développer des attitudes bienveillantes auprès des personnes âgées

Description
* Mise en place d'une formation
- Rythme du programme variable et modulable pour une durée totale de 21 heures
- Formation organisée en journées continues consécutives ou non, ou bien sous forme d’ateliers (8 ateliers de 1h30 à 2h30 au plus, mis en œuvre sur une période de trois mois : une séance de 1h30 (à 2h30) toutes les semaines le premier mois, le rapprochement des séances favorisant l’intégration des techniques ; puis séances tous les quinze jours, les deux mois suivants)
- Groupes de 10 à 12 personnes afin de favoriser la communication
- Temps d’échange pour l’évaluation de l’action lors du dernier atelier

* Méthodologie pédagogique utilisée
- Enseignement axé sur la pratique de la respiration et de mouvements corporels
- Enseignement incluant des apports théoriques et techniques, et de nombreux échanges entre les participants afin de valoriser leurs expériences et leurs progrès d’un atelier à l’autre, et de leur permettre de s’approprier la méthode et les outils enseignés
- Évaluation des acquis à la fin de l’action, à l’aide d’un questionnaire

* Programme théorique
- Présentation de la formation et collecte des attentes individuelles
- Définition des mécanismes et des effets du stress
- Les principes d’action et bienfaits de la relaxation
- La pensée positive : définition, champ d’action
- La technique de programmation d’objectifs, outils d’aide au changement

* Programme pratique
- Exercices de respiration
- Découverte et pratique de différentes techniques de relaxation
- Techniques sophrologiques adaptées aux attentes du groupe et aux spécificités de l’aide à la personne
- Prise de conscience des mauvaises positions et tensions liées à l’exécution du métier
- Comment activer ses ressources
- Savoir dénouer et apaiser les tensions
- Importance de l’écoute active et de la reformulation
- Anticiper les situations tendues
- La projection du futur

Partenaire d'action
CCAS ; Associations d’aide à domicile ; Établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) ; Sophrologues de la Fédération Française de Sophrologie

Année de début de réalisation
2012

Année de fin de réalisation
2012

Durée
12 mois

Fréquence
Répétitive

Public
Professionnels de santé, Professionnels du social, Autre profession, Aidants

Nombre de personnes concernées
244 personnes

Type d'action
Communication, information, sensibilisation, Education pour la santé, Formation

Outils et supports utilisés :

Documents propres aux formateurs

Financeur
  • Assurance Maladie
  • - Régime général : Caisse Nationale de l'Assurance Vieillesse, Fond National d’Action Sanitaire et Sociale en faveur des Personnes Agées : 43 080 € €

Evaluation de l'action
* Indicateurs quantitatifs
- Nombre de professionnels formés : 244
- 28 formations organisées

* Indicateurs qualitatifs
- Satisfaction globale des participants (très satisfaits-satisfaits) : 98%
- Satisfaction de la démarche pédagogique : 98,5%
- Satisfaction de la qualité d’écoute et disponibilité du formateur : 98%
- Satisfaction des contenus abordés : 68,8% de très satisfaits
- Satisfaction du rythme de la formation : 89%
- Qualité des attentes personnelles des professionnelles : 97,5%
- Qualité de leurs attentes professionnelles : 96%
- Une meilleure qualité de la relation avec les bénéficiaires : 96%
- La gestion des situations stressantes : 96,4%

- Amélioration des pratiques professionnelles de 75 % des participants
. La confiance et le recul dans le relationnel
. La communication avec le bénéficiaire
. La gestion des conflits
. L’évacuation du stress
. La formulation auprès du client
. L’amélioration de la qualité relationnelle avec la personne âgée et avec autrui
. Meilleure gestion des bénéficiaires et/ou familles

Secteur d'activité
Centre communal d’action sociale, Centre de soins, établissement de santé, Local d’association

Lieu d'intervention
Locaux des associations d’aide à domicile

Niveau géographique
Régional

Commune
La Motte-du-Caire, Sisteron, Le Pontet, Manosque, Nice, Cagnes-sur-Mer, Arles, Le Cannet, Cannes, Draguignan, Fréjus, Marseille, Aubagne, La Valette-du-Var, Carqueiranne, La Seyne-sur-Mer

Niveau départemental
Alpes-de-Haute-Provence, Alpes-Maritimes, Bouches-du-Rhône, Var, Vaucluse

Niveau territorial de santé
Aubagne La Ciotat, Marseille, Arles, Avignon, Manosque, Toulon-Hyères, Draguignan, Fréjus Saint-Raphaël, Cannes-Grasse, Nice, Sisteron

Plan national
GRAND AGE - Plan solidarité grand âge, TRAVAIL - Plan Santé au travail (2010-2014)

Catégorisation
A1
Développement d'offres de promotion de la santé
A2
Représentation d'intérêts, collaboration entre organisations
A3
Mobilisation sociale
A4
Développement de compétences personnelles
B1
Offres en matière de promotion de la santé
B2
Stratégies de promotion de la santé dans la politique et les institutions
B3
Potentiel social et engagement favorables à la santé
B4
Compétences individuelles favorables à la santé
C1
Environnement physique favorable à la santé
C2
Environnement social favorable à la santé
C3
Ressources personnelles et types de comportement favorables à la santé
D
Augmentation de l'espérance de vie en bonne santé - Amélioration de la qualité de vie - Diminution de la morbidité et de la mortalité (liée à des facteurs de risque)

Observation
Points principaux soulignés :
- Les points principaux soulignés par les participantes, lors des échanges et des expériences proposées :
- la nécessité de prendre soin de soi pour mieux écouter l’autre, de se respecter pour respecter l’Autre en développant plus de finesse et d’acuité dans cette attention (9,8%)
- l’impact considérable de la détente physique et respiratoire sur le mental et le rapport aux autres et aux évènements (15,9%)
- la richesse et le soutien que sont le partage et l’échange avec d’autres collègues à propos des situations rencontrées sur le terrain (7,8%)
- les ressources que sont l’anticipation et l’information pour être rassuré, sécurisé. Donc la vigilance accordée à une bonne communication entre collègues, au sein de l’association,(5,8%)
- l’importance d’apprendre à poser ses limites (4,8% )

Justification de l'action
Retour d’expérience significative

Type de porteur
Préventeur institutionnel

Type porteur précision
Département Accompagnement et Prévention - Direction de l'Accompagnement Social

Thématiques santé au travail
Evaluation et prévention d’un risque professionnel spécifique, Maintien dans l’emploi

Risques professionnels spécifiques
Risques Psychosociaux

Populations visées par l’action au sein de l’entreprise
Salariés et agents publics

Populations visées par l'action Autre
Professionnels de l'aide à domicile

Bénéficiaires
Entreprises

Entreprises visées par l'action
Artisans et TPE (<10), PME (11-49 sal)

Secteurs d'activités
Santé humaine et action sociale