Prévenir le risque chimique dans tous les garages par l'intervention de l'équipe pluridisciplinaire

2017

Action chaînée avec : Prévenir le risque chimique dans tous les garages par l'intervention de l'équipe pluridisciplinaire - 2016

Thème
Santé au travail

Programmes
    Programme PRST : Plan Régional Santé au Travail 2016-2020
  • Objectif 1 : Promouvoir la culture de prévention par l’accompagnement des démarches d’évaluation des risques et des acteurs de l’entreprise
  • Objectif 3 : Privilégier la prévention primaire et l’appliquer aux risques prioritaires

Contexte
Le secteur d'entretien et réparation automobile de véhicules automobiles légers est une activité présente sur tous les secteurs suivis par le GIMS 13. Cette activité professionnelle est l’une des plus exposées avec des chiffres qui parlent d’eux-mêmes : 66% des professionnels du secteur seraient ou sont concernés par l’exposition au risque chimique contre 13% en moyenne tous secteurs confondus.

Objectif de l'action
* Objectifs stratégiques
- Participer à la prévention du risque chimique (dont risque CMR)
- Réaliser une action de prévention axée sur les TPE (Très Petites Entreprises)
- Informer les adhérents sur les démarches de prévention à mettre en oeuvre

* Objectifs opérationnels
- Aider à identifier les dangers et à maîtriser le risque chimique (métrologie d'atmosphère)
- Réaliser toutes les fiches d'entreprise dans ce secteur
- Agir sur les autres risques prioritaires dans le secteur (manutention, chute)
- Informer les salariés (individuellement et/ou collectivement) sur le risque chimique, les équipements de protection collectifs et individuels

Description
* Action dans l'entreprise
- Aide à l'identification des dangers
. Diagnostic simple, binaire oui / non, orienté CMR, réalisé par l'AST ou le médecin
. Analyse EVARIST (Logiciel d'aide à l'évaluation du risque chimique en entreprise et à l'exploitation des fiches de données de sécurité) pour les CMR identifiés ou si le médecin le juge utile
- Aide à l'évaluation de la maîtrise du risque chimique
. Diagnostic simple, sans mesure, réalisé par l'AST ou le médecin
. Evaluation de la maîtrise du risque par les ingénieurs si le médecin le juge utile
- Rédaction de la fiche d'entreprise du garage (médecin, AST ou IDEST)
- Remise à l'employeur d'un support annexé à la fiche d'entreprise, indiquant les démarches de prévention à mettre en œuvre dans son garage

* Action en individuel (évaluation, information) (IDEST ou médecin)
- Evaluation du degré de connaissance du salarié sur le risque chimique et les EPI/EPC (équipements de protection individuelle / équipements de protection collective) par un questionnaire
- Remise d'un support pour informer le salarié sur le risque chimique, les équipements de protection collectifs et individuels

* Equipe pluridisciplinaire d'intervention : médecins, assistant de service de santé au travail (ASST), infirmier en service de santé au travail (IDEST), ingénieur, assistant risque chimique, pôle technique et formation

* Engagements du GIMS 13
- Participation à l'amélioration de la maîtrise du risque chimique dans cette profession

* Engagements de la DIRECCTE PACA
- Transmission des indicateurs DIRECCTE sur les risques prioritaires ciblés
- Financement de supports de communication
- Mise à disposition de documentations et supports d'information, de moyens logistiques (salles de réunions)

* Engagements de la CARSAT SE
- Mise à disposition de données statistiques agrégées dans le cadre de la réalisation des diagnostics régionaux et départementaux : mise à disposition des statistiques standard (Arrêts de travail, Maladies professionnelles, départements, sur le secteur d'activité ciblé)
- Mise à disposition des documents de sensibilisation créés par le réseau INRS, CARSAT-SE, CNAMTS
- Appui du laboratoire interrégional de chimie : collaborations sur des sujets particuliers pour lesquels les données statistiques et bibliographiques concernant le niveau d'exposition et / ou les moyens de prévention à mettre en oeuvre sont insuffisantes et nécessitent une expertise élevée dans l'évaluation du risque et sa prévention
- Etude du développemnt d'une Aide Financière Simplifiée (AFS) "Garage" : dispositif soumis à l'approbation des partenaires sociaux en Comité Technique Régional (CTR) dans la limite des budgets disponibles
- Appui pour la promotion collective de l'action en direction des entreprises
- Mise à disposition d'espaces de communication dans les médias institutionnels en termes d'actions, pour valoriser le travail effectué

Partenaire d'action
DIRECCTE PACA, CARSAT Sud-Est

Année de début de réalisation
2017

Année de fin de réalisation
2017

Durée
12 mois, janvier 2017 à décembre 2017

Fréquence
Suivie

Public
Jeunes 16-25 ans (insertion professionnelle), Autre profession

Type d'action
Communication, information, sensibilisation, Formation, Production, analyse ou valorisation d'outil, Appui et/ou suivi en méthodologie et évaluation, Soutien aux équipes

Outils et supports créés :

Diagnostic d'aide à l'identification des dangers, diagnostic d'aide à l'évaluation de la maîtrise des risques, support à annexer à la fiche d'entreprise indiquant à l'employeur les démarches de prévention à mettre en œuvre dans son garage, questionnaire pour évaluer le degré de connaissance du salarié sur le risque chimique dans un garage, support d'information pour le salarié suite à la visite médicale, support de sensibilisation pour les référents sécurité

Communication et valorisation de l'action
Site internet gims13.com

Financeur
  • Assurance Maladie : CARSAT SE €
  • Etat
  • - DIRECCTE : PACA €
  • Fonds propres : GIMS 13 €

Evaluation de l'action
* Indicateurs quantitatifs
- Nombre de fiches d'entreprise réalisées 298 (92%)
- Nombre de garages suivis : 324
- Nombre de salariés informés/ sensibilisés (au cours de leur visite / en collectif)
- Nombre de salariés suivis

* Indicateurs qualitatifs
- Connaissance du risque et des EPI/EPC (équipements de protection individuelle / équipements de protection collective) avant/après l'action : bilan réalisé sur la base de questionnaires auprès des différents professionnels
. Données qualitatives sur l'organisation des garages (état des lieux à partir de 150 visites)
Il reste un travail important à réaliser auprès des employeurs pour la gestion des déchets (chiffons, pots vides pour 1/3 dans l’atelier), l’entretien des tenues de travail (57% réalisé par le salarié) et le changement plus régulier des masques à cartouches (1/3 à plus d’1 mois). Il est nécessaire d’insister sur les règles d’hygiènes auprès des salariés qui sont respectées seulement par la moitié d’entre eux. Les réponses des salariés sur le changement du masque à cartouches et leur rangement dans un sachet hermétique sont plus positives que ce qui a été observé sur le terrain.
. Données qualitatives pour les mécaniciens (322 réponses)
La plupart des mécaniciens portent des gants pendant leur activité mais 15% doivent encore être sensibilisés. Dans près de 50% des cas, les gants pour la vidange d’huile ne sont pas conformes à la norme EN374. Près de la moitié des mécaniciens déclarent utiliser un extracteur pour les fumées mais uniquement 30% des entreprises en possède. L’AFS Air bonus n’a pas suffi à améliorer cette situation. Un peu plus de 10% des mécaniciens ont encore une méconnaissance des dangers liés aux poussières de plaquettes de frein et à l’huile de vidange.
. Données qualitatives pour les carrossiers (240 réponses)
Les EPI mis à disposition des carrossiers ne sont pas adaptés et insuffisants (masque à poussières pour le mastic et le ponçage, gants non conformes à la norme EN374). Les carrossiers ont une méconnaissance des dangers de leurs produits (mastic, durcisseur, soudage). 95% des salariés jugent le diluant de nettoyage dangereux mais seulement 78% portent des gants et 22% un masque à cartouche lors de son utilisation. 59% portent un masque anti-poussières. 40% des anti-gravillonnages sont encore dangereux alors que la substitution est facile. Il reste encore 11% des garages qui ne possèdent pas d’aspiration lors du ponçage des poussières. Même si le soudage est moins fréquent qu’auparavant chez les carrossiers, la prévention sur cette tâche est nettement à améliorer : 1/3 se protège alors que 2/3 le juge dangereux.
. Données qualitatives pour les peintres (133 réponses)
La connaissance des dangers liés à leur produit est plutôt bonne exceptée pour les peintures à l’eau. Les EPI (gants et masque à cartouches) sont portés par l’ensemble des peintres mais ne sont pas adaptés (gants non conformes à la norme EN374, masque pas A2P3). La majorité des peintres ne disposent pas de fontaine de nettoyage pour les pistolets. 2/3 des laboratoires ne sont pas conformes à la norme NF35-014, les vitesses d’air des cabines de peinture ne sont pas vérifiées et les filtres bas ne sont pas changés au moins tous les 3 mois dans 2 cas sur 5.

Secteur d'activité
Autre

Lieu d'intervention
Garages

Niveau géographique
Départemental

Commune
Marseille

Niveau départemental
Bouches-du-Rhône

Plan national
TRAVAIL - Plan Santé au travail (2016-2020)

Catégorisation
A1
Développement d'offres de promotion de la santé
A2
Représentation d'intérêts, collaboration entre organisations
A3
Mobilisation sociale
A4
Développement de compétences personnelles
B1
Offres en matière de promotion de la santé
B2
Stratégies de promotion de la santé dans la politique et les institutions
B3
Potentiel social et engagement favorables à la santé
B4
Compétences individuelles favorables à la santé
C1
Environnement physique favorable à la santé
C2
Environnement social favorable à la santé
C3
Ressources personnelles et types de comportement favorables à la santé
D
Augmentation de l'espérance de vie en bonne santé - Amélioration de la qualité de vie - Diminution de la morbidité et de la mortalité (liée à des facteurs de risque)

Type de porteur
Service de santé au travail

Thématiques santé au travail
Evaluation et prévention d’un risque professionnel spécifique

Risques professionnels spécifiques
Risque chimique, Risques Cancérogènes Mutagènes Reprotoxiques (CMR)

Populations visées par l’action au sein de l’entreprise
Direction, Encadrement intermédiaire, Salariés et agents publics, Apprentis

Bénéficiaires
Entreprises

Entreprises visées par l'action
Artisans et TPE (<10), PME (11-49 sal)

Secteurs d'activités
Commerce ; réparation d'automobiles et de motocycles